Cassel urban trail et Marathon de Florence

Marathon de Florence

Notre ami Fabrice au départ et à l’arrivée du marathon de Florence.

Son récit:

« Cette année, destination la Toscane et sa célèbre capitale Florence pour mon 4ème marathon
Après un entraînement de 10 semaines à raison de 4 entrainements semaine sur une base de 3H30, je m’étais donné comme premier objectif celui de le finir.
J’avais cependant en tête celui de battre mon record de Rome d’avril 2017 à savoir 3H48’17s.
La journée commençait de la même manière : pluie pluie et encore de la pluie
Positionné dans le sas 3H30/4H, je mis quelques kilomètres pour rattraper les meneurs d’allures 3H45 et leur ballon orange, signe distinctif mais je me sentais étrangement bien oscillant entre 4’54 et 5h05 au km : 25’08 au 5 kms et 51′ au 10ème
Voyons ce que cela donne et j’ai continué sur le même rythme passant mon semi en 1H47’31s soit avec plus de 6 minutes sur mon temps initial
En tête, je me suis alors dis : – de 3H40 c’est possible et j’ai poursuivi sur le même rythme mais au 25ème une douleur en haut de la jambe gauche a commencé à m’handicaper
(2H07’40s au 25ème) et là des douleurs au genou gauche qui apparaissent et la tête qui doit prendre le relai.
2H34’16s au 30 ème
Je voulais absolument passer les 3H au 34ème km, j’y arrive au 34.7 km, je tiens bon malgré les vives douleurs mais le rythme diminue : 5’20 ; 5’30 ; 5h40-45 et même plus de 6′ avec les ravitos. L’enchainement asphalte et pavés fait des dégâts
35ème en 3H01’58s
A ce moment là, passer sous le seuil des 3H40 n’est plus possible et je combat pour éviter de me faire rattraper par le sas 3H45.
40ème en 3H30’41s.
Les derniers kilomètres sur les pavés florentins me font un mal fou mais je tiens bon, la ligne d’arrivée est en vue, les douleurs disparaissent et je termine à fond
Objectif atteint en 3H43’5s
2ème marathon italien : que dire si ce n’est marathon pluvieux, marathon heureux
Un magnifique marathon dans une ville resplendissante !!!!!!! »

Le récit de Nelly

« Marathon accompli. Très bonne organisation et très bonne ambiance… à découvrir.

Seul bémol, la totalité sous la pluie et gênant pour moi sur les pavés où j’ai joué la prudence. »

 

 

Cassel Urban Trail By night

47eme Maxime BASTAERT en 1h04
50eme Sandy VARLET 50eme en 1h05
93eme Mathilde PAUCHET 1h11 et 3e féminine
98eme Benoît NAYE 98e en 1h11

Récit de course de Sandy

« Ce week-end, participation à l’Urbain Trail de Cassel 1 er Édition de Benoît Naye et moi même. Parcours de 12km sous une fine pluie avec passage plus au moins difficile allant des restaurants, église, brasserie au terrain de Cross très glissant. Au final, nous partons dans la première Vague sans trop de bouchon avec un classement au général pour Ben 98eme (27e-Master 1) en 1h12 et 50eme en 1h05 (9e-Master 1) pour moi sur un total d’environ 1000 coureurs. »

 

 

Laisser une réponse