Triathlon L de l’Alpe d’Huez

récit de Sébastien Morel :

voilà l’épreuve sportive la plus difficile qu’il m’ait été possible de faire jusqu’à présent !
Merci à tous pour ce suivi. 158e… en 8h06 apparemment… mais le classement est anecdotique.
Je retiendrai que comme chaque jour à vivre il aura fallu rester patient dans l’eau à 18 degrés et sa machine à laver, dans les cols au forts pourcentages et surtout à l’Alpe d’Huez avec près de 40° à Bourg d’Oisans jusque La Garde…, et enfin vivre des moments spéciaux dans ce semi à effectuer à plus de 1800m d’altitude. Il y est bien plus facile de skier !
Biz prochaine étape un marathon mais chut il paraît que c’est un secret

 
 
 
 
 
 
 

Laisser une réponse