Ch’tri man

  • Récit de course de Marc:

Retour à la compétition ce dimanche avec le TCH au chtriman de Gravelines, mais sur un format particulier…
6 semaines après ma belle entorse, toujours impossible de courir, c’est donc sur le « Swim-Bike » que je m’engage. 1,9 km de natation et 90 kms de vélo. 
Merci Seb Morel pour l’échange de dossard.
Toujours très motivant de remettre un dossard, même si cette fois c’était juste pour participer car pratiquement pas d’entraînement, plus de cardio etc…
La natation se passe bien, bonne sensations, mais … je n’avance pas lol. Bilan je sors 70è de l’eau en 40mn, la cata.
Ensuite la transition vers le vélo, en marchant… 
Viens la partie cycliste, 2 boucles de 45 kms avec une bosse et pas mal de vent, en partant de loin au moins c’est plus facile de remonter des places lol. Je pose donc le vélo en 45ème position. 
Prochaine étape… pouvoir recourir…

  • Seb sur le vélo:

  • Récit de course de Fabrice:

Une semaine de passée, une semaine riche en émotions, une semaine déjà pour le Chtriman 226 de Gravelines….
Ma participation était plus que compromise : ostéopathe le lundi suite à de fortes douleurs au bassin (vertèbres déplacées) et puis le décès le vendredi de mon beau père….
Que faire ????
Avec le soutien de ma compagne, je décide de prendre le départ le dimanche et me voilà finisher de mon premier ironman en 14h et 13 min après 1 an 1/2 de pratique du triathlon
Une natation plutôt réussie, un vélo dans l’objectif fixé et une cap catastrophique avec des problèmes physiques (points de côté et crampes incessantes aux mollets du 12ème au 42ème km.
Merci à ma famille de m’avoir aidé, à mes parents de m’avoir soutenu, à Serge d’avoir veillé sur moi et à mes amis et triathlètes de m’avoir encouragé
Per Ardua Ad Astra

  • Récit de course de Nicolas:

Après une bonne journée de récupération il est temps de sortir de sa bulle😇Finisher du Ch’TriMan format XXL « ironman »

Cette année une belle progression en natation enfin (Merci Gwenaël) je sors de l’eau avec mes camarades d’aventure Fabrice Marielle, Ludovic Courtois, Arnaud Méausoone, Je fais 4000 mètres au lieu des 3800 mais tout au long de la partie natation les sensations son bonne.

Sur la partie vélo les objectifs fixés sont atteints les 180 km (4 boucles) sontfaits en 5h45.

Ensuite viens la dernière partie le marathon où je suis passé par toutes les émotions😭🤔🙄. J’essaie de tenir l’objectif cibler à l’entrainement avec mon coach Toine Pérel de courir sur une allure de 5’00″/km mais malheureusement au bout de 18 km je coince, j’ai les jambes sciées, je décide à deux reprises de mettre le clignotant à droite, mon ami Thomas Defontaine me relance une première fois, la deuxième Ludovic Courtois qui me récupère allonger au km 26.

Après une longue récupération au ravitaillement, j’arrive à repartir en petite foulée

Je termine avec les triples et le sentiment d’avoir tout donné pendant 12h06 classés 78ème 

Bravo👏 aux 2 700 athlètes sur ce week-end. Félicitations aux triathlètes du club d’Hazebrouck tous et toutes finishers durant ce week-end bravo.💪

Le mot de la fin sera bien évidemment pour les organisateurs du Ch’TriMan, signaleurs, bénévoles, merci pour cette belle aventure.❤️

Une bonne journée.

  • Récit de course de Ludo:

Le Ch’tri man?
Une belle fête du triathlon dans le nord,autour du site de Paarc.
Des bénévoles sympas, une belle organisation, des copains du TCH et plein de formats proposés.
Pour moi, ca sera le Triathlon 226… 226, c’est le nombre total de km à parcourir en tout: 3.8km de natation, 180 km de vélo et 42.2 km de CAP.
C’est le format XXL du triathlon, une première pour moi, un test pour voir si je suis capable de réaliser ce « truc ». Le but : en venir à bout !
Ca ne va pas être simple, mes quelques sorties longues ne m’ont pas du tout rassuré, ma préparation est plus que légère.
Mais bizzarement, je suis détendu pour le départ, quelque chose s’est passé dans ma tête, advienne que pourra…
Avec Fabrice, Arnaud et Nicolas, mes comparses du TCH sur cette course, on attend le départ qui sera donné à 7h.
C’est bien d’être plusieurs au départ: l’attente est moins stressante, on se rassure les uns, les autres et on tentent de se mette en confiance.


Départ Natation:
Incroyable, c’est TRANQUILLE! Nous ne sommes « que » 200 et le plan d’eau est grand. Et puis, on part pour la journée, rien à voir avec les départs explosifs des plus petits formats…
Je décide de suivre le plus possible la corde au fond de l’eau qui tient les bouées: tâcher de nager droit, car sur la distance, les écarts peuvent couter cher (surtout quand on n’est pas rapide). Je ne suis pas bien evidemment le seul à adopter cette méthode, et je cogne régulierement les pieds d’un nageur devant moi (bas de combi rouge).
Je prends son sillon, j’avais de toute facon décider de drafter en natation, il est un peu lent, je teste d’autres « poissons-pilotes », qui ne s’avérerent pas aussi bons (nage irregulière, en zig zag) car au final ce le nageur avec un bas de combi rouge est toujours à coté de nous; je reprends donc ses pieds, cette fois-ci je ne le lâche plus jusqu’à la fin.
En vrai, il ne nageait pas lentement, il était très régulier, je l’ai compris bien compris sur la fin du parcours où le suivre était moins aisé.
Très content de cette natation, comme attendu, le temps est long sur 3.8km…


Vélo:
La première partie, jusqu’à la monatgne de Watten est très agreable (léger vent favorable) , le revetement est bon, je reste en deça sur cette partie rapide du parcours pour m’économiser, le reotur est moins plaisant : je m’economise encore… en même temps je me rends compte du niveau des concurrents: je n’en depasse pas malgré une impression de rouler tout de meme assez honnetement.
Tiens, je me fais dépasser par mon « poissson-pilote » que j’ai distancé un peu lors de la transition, il s’éloigne doucement, un modéle de regularité…
Un peu d’animation avec l’entrée en course des Swim Bike et format 113, impossible à suivre, de la folie comment ils vont vite !
Je croise mes parents par 2 fois en haut de la montagne de Watten, et depasse 2 fois Fabrice qui est sorti de la natation bien avant moi, et qui m’a redepassé lors de la mini-pause repas que je me suis accordée (si mes sorties longues précedentes m’ont bien demontré une chose , c’est qu’il fallait que je mange).


CAP:
C’est compliqué: je n’ai pas de repères. Mes enchainements Velo/CAP précedents se sont soldés par des fiascos (manque de jus pour n’avoir pas manger ou alors mal de ventre pour avoir manger)…Pour le coup, (et c’était ma hantise,) j’ai a peu pres reussi à gerer ça, ca sera ca ma VRAIE victoire.
Il faut néanmoins que je marche beaucoup, les jambes sont dures, les crampes pointent… mais je suis encouragé par la famille sur le bord de la route et par les membres du club…Ca sera une fin en alternant marche et course, ou à suivre des coureurs qui courrent lentement, mais régulierement (tiens, encore ce mot!?) en 7′, ce que je ne sais pas du tout faire… En vrai, je pense n’avoir courru qu’un semi, et marcher le reste, d’ailleurs un moment avec Nicolas qui pensait à abandonner alors qu’il avait 1 tour d’avance sur moi !


On dira pas si mal pour une première, la ligne d’arrivée est ralliée, et beaucoup d’experience engrangée (je vous ai parlé de regularité ?)


Une idée me vient là : qu’est ce que ca doit être dur un EmbrunMan, bravo à ceux qui l’ont fait (Séb, Nelly…), et courage aux copains qui s’appretent à s’affronter à cette course : pour une fois, je vais vous dire: « Pas tout à fond ».

  • Elise dans sa course:

  • Georges en action:

  • Arnaud facile:

 

  • Récit de Sylvie (arbitre):

Première en tant qu’arbitre.

Pris mon poste à 11 h à l’arrivée du swin bike. Pause case croûte puis au départ vélo du L et duathlon. Pas mal de débutants sûrement, malgré nos avertissements, montés sur les vélos avant la ligne = Stop ans go lors du départ en Cap.
Puis retour à l’arrivée du vélo pour le XL et L avant un petit tour en VTT contrôler la course à pied. 
Enfin, à la ligne d’arrivée jusqu’à 21 h 
 
Une belle expérience, temps parfait voir un peu trop chaud.
 
Revenue avec un peu de couleur mais pas de motivation pour participer….
 
  • Récit de Sophie:

CHTRIMAN 113

Envie de découvrir la Distance L, car je prends peu de plaisir sur du M. 
Je décide donc de m’inscrire pour le Half Iron Man de Gravelines ! 
Pas de plan précis suivi, plutôt à la sensation.
Je suis partie sereine avec pour but de me sentir bien sur les 3 parties, d’être à l’aise et prendre un Max de plaisir .. 
C’est chose faite, je valide ce format il est fait pour moi !
Quelques péripéties s’enchaînent, notamment en transition. 
J’ai eu un peu de mal à manger, par contre je me suis bien hydratée .. 
Je le termine en 6h06, vivement le prochain ! 

 

  • Récit de Corentin:

CHTRI MAN 113 2019 🏅🏆

5H23 

34′ 🏊 1’45/100m
2h45′ 🚴 34km/h de moyenne 
1h55 🏃‍♂️5’30/kms

Objectif atteint 🏆🏅
Une natation dans les temps d’entraînement avec 1’45/100m.
Pas mal avec seulement 10 séances depuis janvier..
Je me suis quand même demandé ce que je foutais là au passage de la 1ere bouée. 

34 km/h de moyenne sur vélo avec des bonnes sensations malgré le vent qui soufflait sur une grosse partie du retour 

Crampes à la descente du vélo qui me pénalise sur la course à pied.
Le temps de reprendre un peu de force les kms s’enchaînent à 5’30 / kms

Objectif rempli moins de 5h30 avec une bonne partie vélo
Quelques coups de soleil ☀️🌞

Super organisation / super ravitaillement
Place à un peu de récupération avant la reprise
Merci à ceux qui étaient présents sur le parcours ✌️

Laisser une réponse